G. SCHNEGG, sa Peinture
Gaston Schnegg a toujours beaucoup dessiné et peint. Ses tableaux, qui se vendaient bien plus facilement, lui permettaient de financer la sculpture. Sa peinture, très soignée, mince et lisse, ainsi que ses dessins dénotent les mêmes qualités que sa sculpture : l'harmonie, la justesse et la sobriété, la recherche des expressions, des atmoshpères et de la beauté dans l'environnement quotidien.
Détail du Portrait de Jeanne, 1914
Huile sur toile

Il excellait dans les portraits. Le Pr Roudié y a été particulièrement sensible : "...ce sont les portraits de sa femme, de ses enfants et de lui-même qui me paraissent les oeuvres les plus abouties. Dans le portrait de sa fille assise, le dessin est d'une pureté ingresque et les blancs d'une qualité, d'un raffinement difficilement égalables. Il y a quelque chose de fascinant dans cette effigie si simple, si calme, si intensément présente."

Le portrait entier a fait l'affiche de l'exposition Gaston Schnegg de 1986, à la suite des donations de J. Schnegg, et se trouve en couverture du catalogue édité par le Musée de Bordeaux.

 

Les esquisses et les dessins préparatoires à ses oeuvres sculptées ou peintes sont toujours extrêmement travaillés avec le souci du moindre détail et une étude très approfondie de la lumière et des ombres.

Outre des portraits, des scènes d'intérieur, des natures mortes et des scènes de rues parisiennes, il a beaucoup peint les bords de Garonne, rendant à la perfection l'atmosphère chaude et paisible des campagnes et des villages girondins en été lorsque le soleil dore la pierre et fait lever un peu de brume à l'horizon ou quelques beaux nuages.

L'estey à Langoiran

Huile sur panneau

La barrique

Huile sur panneau

Dans ses natures mortes et ses intérieurs rustiques, il a su admirablement capter dans la pénombre le moindre rayon de lumière animant le verre ou les poteries vernissées.

Catalogue, Formulaires, Donations, Vie G. Schnegg, Sculpture G. Schnegg, Expositions,
Lucien Schnegg, La Bande à Schnegg, Musées, Liens, Annonces


Document réalisé par Marine Schenegg en septembre 2000
Dernière révision : 20 janv. 2013